5G : qu’est-ce que l’internet des objets?

sdaraiche Technologie Laisser un commentaire

antenne

C’est en 2015, à la suite d’une collaboration entre Huawei, China Mobile, ZTE et Ericsson que les premiers tests relativement à la technologie 5G ont eu lieu, en Chine et aux États-Unis. Si certaines personnes sont plus que craintives envers cette nouvelle technologie, d’autres l’attendent impatiemment. Bien qu’on en entende parler de façon régulière, la technologie est relativement récente et peu connue des gens, et cette zone d’inconnue accentue les théories de complot et les spéculations de toute sorte.

Qu’est-ce que le 5G ?

Il s’agit de la cinquième génération de fréquence que nous utilisons, suivant le 4G. Son signal est plus pénétrant que les lignées précédentes, mais sa portée est largement diminuée.  Le 5G, pour simplifier, c’est l’internet des objets, et il devrait permettre à des milliards d’objets de se connecter entre eux. De ce fait, il est fort à parier que plus d’un nouveau service sans-fil verra le jour au cours des prochaines années. L’innovation repose principalement sur trois aspects : la connectivité, la latence et la largeur de bande.

 

La connectivité

C’est le nombre d’appareils qui peuvent se brancher simultanément au réseau, sans provoquer de surcharge. Dans un monde plus branché que jamais, le réseau est en constante demande, non seulement par les appareils mobiles intelligents, mais également par des objets du quotidien (le thermostat contrôlable par nos cellulaires, les caméras de sécurité sans fil et même la climatisation de votre maison). Le 5G permettra à des milliards d’appareils de se relier non seulement au wifi, mais aussi entre eux.

Le temps de latence

La latence se résume par le temps nécessaire entre l’envoi et la réception du signal d’un objet donné qui circule par le réseau. De façon générale, on ne remarque pas le moment de latence puisque celui-ci se situe aux environs de 50 millisecondes. Le 5G devrait réduire ce temps à environ une milliseconde.

La largueur de bande

La largeur de bande passante, quant à elle, influence la vitesse de téléchargement des données, que ce soit visuel ou sonore. L’immersion dans les réalités virtuelles sera encore plus grande, encore plus réaliste. La qualité des images et des sons sera augmentée. L’efficacité du wifi sera décuplée et nous nous préoccuperons moins de la demande élevée. Ces débits augmentés permettront notamment à répondre à une demande accrue des données avec l’arrivée des téléphones intelligents et les objets fonctionnant avec le wifi.

Les désavantages du déploiement 

Comme la technologie n’est pas encore implantée, nous ne pouvons que supposer, à l’heure actuelle, les conséquences négatives que pourrait avoir le 5G sur nos vies. Son développement soulève toutefois plusieurs inquiétudes au sein de la communauté : il suffit de naviguer sur les moteurs de recherches pour s’en apercevoir.

Nous pouvons soulever plusieurs questions quant à des enjeux de sécurité. Il est déjà relativement facile, pour quelqu’un qui possède des connaissances sur le sujet, d’hameçonner quelqu’un, de procéder à des vols d’identité et de pirater des comptes de réseaux sociaux, des ordinateurs et même des serveurs entiers. Avec une connectivité accrue de nos objets, les portes d’entrée pour les criminels du web sont encore plus nombreuses et les possibilités d’arnaquer quelqu’un se font encore plus faciles.

L’un des points qui inquiètent les consommateurs est les effets reliés à l’émission des ondes électromagnétiques sur la santé humaine. Puisque peu d’études ont été faites sur le sujet, il est difficile de prévoir les effets que l’exposition de ces ondes aura sur les générations futures. Selon le Paul Héroux, physicien et professeur de toxicologie et des effets de l’électromagnétisme sur la santé à la faculté de médecine de l’Université McGill, c’est la radiation électromagnétique de ce grand nombre d’antennes qui pose problème. De plus, internet regorge de témoignages de gens qui affirment ressentir les effets de ces ondes sur leur santé, mentionnant l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.

Le déploiement du 5G nécessitera également l’installation de plusieurs milliers d’antennes d’un bord à l’autre du continent. Plusieurs s’inquiètent notamment de l’aspect esthétique de celles-ci. Certains témoignages sur internet affirment d’ailleurs que plusieurs antennes déjà installées ont été cachées ingénieusement sous des décorations ou des structures déjà existantes.

On rapporte également des craintes au niveau du respect de la vie privée et du contrôle social de la communauté. Si des milliers d’objets sont connectés au réseau, ce sont des milliers de portes qui peuvent être ouvertes, et parfois à notre insu. Avec les générations de plus en plus connectées aux réseaux sociaux, les risques augmentent de jour en jour.

Les avantages de la technologie 

La technologie devrait permettre une connexion encore plus grande, offrant des milliers d’opportunités jugées trop futuristes jusqu'à maintenant. La fine pointe de l’ingénierie, combiné aux nouvelles inventions, permettra des développements époustouflants de la technologie moderne, notamment dans le domaine médical. Il est fort probable que des interventions chirurgicales pourront être effectuées à distance. La qualité des imageries 3D sera de plus en plus précise et immédiate. Les remèdes aux maladies actuelles seront développés en des temps records.

Le transfert de données, d’informations se fera de façon quasi instantanée. Le web que nous connaissons aujourd’hui nous semblera désuet, tant tout sera accessible en une fraction de seconde. Les conversations vidéo seront aussi fluides que nos discussions autour de la table, peu importe la distance qui nous séparera, ou le nombre de personnes autour de soi. La saturation du réseau sera chose du passé.

La connectivité des objets fera un bond au cours des prochaines années. Si nous pouvons actuellement contrôler la télévision avec notre cellulaire, ce sera les électroménagers et les automobiles que nous pourrons dans un avenir plus ou moins rapproché, contrôlés par nos écrans. Des milliards d’objets connectés non seulement au wifi, mais entre eux. Déjà aujourd’hui, nous pouvons vérifier nos luminaires, notre chauffage et nos fenêtres en étant à plusieurs centaines de kilomètres de la maison. Imaginez dans dix ans !

Huawei est actuellement en train de développer un concept d’une ville sécuritaire, où des milliers d’objets pourront être contrôlés à distance : feux de signalisation, caméras de sécurité, panneaux de circulation, reconnaissance faciale, etc.

En fin de compte, comme pour toute chose qui apparait comme nouvelle, il faut s’informer et étudier les deux côtés de la médaille avant de se positionner. La technologie est souvent comparée à un couteau à double tranchant. Le déploiement de la technologie 5G permettra le développement d’objets, d’applications et de possibilités innombrables, que nos émissions futuristes ne faisaient que survoler il y a vingt ans. Elle permettra des avancés que nous n’aurions jamais cru possibles il y a quelques années à peine.

Toutefois, pour accéder à ces développements technologiques, il faudra assurément casser des œufs et prendre des risques. Au fils des années, des études pourront documenter l’implantation de la technologie et de ses effets. Et dans quelques années, lorsque le 6G fera son apparition (parce que la Chine travaillerait déjà sur le 6G), on sera au même stade qu’aujourd’hui face au 5G et à son implantation.

Les propos de M. Héroux ont été reporté dans cet article :

Journal de Montréal : L'arrivée du 5G comporte des risques pour la santé, prévient un expert

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *